#CARVENSEENBY Adrien Pelletier

En guise de Calendrier de l’Avent, Carven a donné carte blanche à 20 artistes afin qu’ils réinterprètent chacun une pièce phare de la collection croisière 2018. Pour revisiter la besace « Twin », Serge Ruffieux a commissionné Adrien Pelletier, peintre charnel. Qui êtes-vous ?
Je suis français, j'ai 36 ans et je suis directeur artistique du magazine Grazia. J'ai fait mes études à Londres à Central Saint Martins et au Royal College of Art. J’ai recommencé à peindre il y a seulement deux ans. C'est pour moi un terrain de jeu, une occasion de discuter avec la personne dont je fais le portrait, et aussi une manière de voyager. Je peins sur papier à la gouache, de manière rapide et instinctive, sur de petits formats que je peux transporter partout avec moi. Peindre me rend heureux.
Que symbolise pour vous cette période d'attente avant Noël ?
J'aime beaucoup la préparation de Noël, plus que Noël en soit. J'aime passer du temps en famille ou entre amis pour fabriquer des décorations. Dans ma famille, on se déguise pour Noël et on fait une sorte de scénographie.
Quel serait votre rêve artistique ultime pour l'année 2018 ?
Je voudrais aller sur une toute petite île au Japon et peindre ses habitants !

Next story >

#CARVENSEENBY Adrien Pelletier

En guise de Calendrier de l’Avent, Carven a donné carte blanche à 20 artistes afin qu’ils réinterprètent chacun une pièce phare de la collection croisière 2018. Pour revisiter la besace « Twin », Serge Ruffieux a commissionné Adrien Pelletier, peintre charnel. Qui êtes-vous ?
Je suis français, j'ai 36 ans et je suis directeur artistique du magazine Grazia. J'ai fait mes études à Londres à Central Saint Martins et au Royal College of Art. J’ai recommencé à peindre il y a seulement deux ans. C'est pour moi un terrain de jeu, une occasion de discuter avec la personne dont je fais le portrait, et aussi une manière de voyager. Je peins sur papier à la gouache, de manière rapide et instinctive, sur de petits formats que je peux transporter partout avec moi. Peindre me rend heureux.
Que symbolise pour vous cette période d'attente avant Noël ?
J'aime beaucoup la préparation de Noël, plus que Noël en soit. J'aime passer du temps en famille ou entre amis pour fabriquer des décorations. Dans ma famille, on se déguise pour Noël et on fait une sorte de scénographie.
Quel serait votre rêve artistique ultime pour l'année 2018 ?
Je voudrais aller sur une toute petite île au Japon et peindre ses habitants !